Le tour des gorges en voiture est incontournable, mais si l’on veut aller au plus près de la magie du Verdon, c’est à pied qu’il faut poursuivre la découverte. Le choix des chemins est vaste, du petit sentier accessible à tous aux randonnées d’envergure pour les plus sportifs.

Le plus célèbre est le sentier Martel qui se fait habituellement dans le sens Chalet de la Maline/Point Sublime et qui nécessite soit 2 véhicules soit d’utiliser la navette des Gorges du Verdon.

L’Imbut est l’autre grand sentier du fond des gorges, un peu moins fréquenté mais souvent qualifié de plus beau ; il a l’avantage de pouvoir se faire en boucle mais nécessite un pied sûr.

Le sentier des pêcheurs, un peu moins ambitieux mais également très beau, descend au bord du Verdon avant de remonter par les superbes cascades de Maurin.

S’élever vers les sommets est tout aussi intéressant et beaucoup moins couru.

Le Mourre de Chanier et ses 1930 m est le plus haut, talonné par le Grand et le Petit Mourre et au delà de la Grande Plaine, de l’autre côté du spectaculaire portail de Blieux, le Chiran et son observatoire astronomique.

Découvrir quelques photos de randos

La fin du printemps est la période rêvée pour admirer les petites merveilles botaniques du secteur.

Le Plein Voir et l’Ourbes sont d’autres promontoires de choix, prétexte à de grandes et belles randonnées.

Surplombant la rive gauche du Verdon, Le Grand Margès, en circuit par le Cirque de Vaumale ou en aller retour, offre un point de vue intéressant sur le Plateau de Canjuers et son camp militaire, le plus grand d’Europe.

Dans le secteur de Castellane, une des plus belles randonnées mène aux Cadières de Brandis, le plus souvent à partir du col de Lèques. Pour un circuit d’envergure par les crêtes et une portion du GR4 on peut partir de Chasteuil , en n’oubliant pas le petit détour vers la chapelle St Jean.

Suivant la Route Napoléon en direction de Grasse, le village de La Garde est le point de départ pour le sommet du Teillon. Voisins du Teillon, la Bernarde, le Crémon ou le Pic de Chamatte au profil caractéristique, sont tous de beaux sommets avec une vue magnifique sur les Alpes du Sud et surplombant les Lacs de Chaudane et de Castillon, où il est très agréable de se baigner au retour d’une excursion.

Au pays des cadrans solaires, le barrage de Castillon abrite une curiosité toute récente, le plus grand cadran du monde.

Cette petite promenade virtuelle s’achève tout naturellement par le Massif du Robion … Notre montagne, celle qui nous domine et dont la silhouette altière se voit de loin.

De chez nous, pas besoin de voiture, on part à pied, pour quelques heures ou la journée, selon son envie ou ses capacités : pour faire le tour du Robion, grimper les 1660 m de son sommet, partir à l’assaut de la chapelle rupestre de St Trophime ou se contenter du Pas de la Colle qui surplombe le Verdon de 700 m.

Plus modestement, on peut grimper jusqu’à notre fière Forteresse ou rester sur des sentiers forestiers plus tranquilles, à la rencontre des personnages mystérieux des bois.

Et les jours de repos, vous pourrez explorer au travers de ses livres, le monde de notre regretté philosophe maison, Andrzej ; ou bien découvrir les œuvres d’Aconcha, nos plus proches voisins, aux talents multiples de peintres, sculpteurs, musiciens…